Les Mots ont un Sens

« Tous les moyens de l’esprit sont enfermés dans le langage, et qui n’a point réfléchi sur le langage n’a point réfléchi du tout. » (Alain)


Plus qu’une émanation de l’esprit, le langage en est une émergence en ce sens qu’il est une représentation, une empreinte de l’organe qui l’a conçu, comme la palette des couleurs révèle à l’analyse la structure de notre perception visuelle, en l’occurrence la présence de bâtonnets et de cônes sur notre rétine, capteurs représentatifs d’une structure cérébrale précise.

Selon A. Cournot, « les mots sont des objets qu'il faut classer, et les dictionnaires alphabétiques offrent l'exemple le plus net d'une classification artificielle, bien appropriée au but pratique de la recherche, tandis que la classification systématique peut se faire à deux points de vue : à celui de la linguistique en groupant les mots autour de leurs racines phonétiques, et à celui de la logique ou de l'idéologie en groupant les mots selon les affinités logiques ou rationnelles des idées qu'ils représentent ».

Bibliothèque de France
Par "classification artificielle",  Cournot entend en fait le classement qui a pour objet des êtres réels (fiches, livres, …) et, dans son exemple, les mots du dictionnaire composés de lettres dont l'ordre arbitraire n'a d'autre raison que de permettre ce classement.

La "classification systématique" est quant à elle la classification proprement dite du fait qu'elle appréhende des idées, en l'occurrence des racines porteuses de sens ou des rapports logiques.

En fait, le classement - la 'classification artificielle' de Cournot - est essentiellement pratique, la classification [proprement dite] essentiellement théorique. (Dictionnaire de la Langue Philosophique, P. Foulquié)

La linguistique moderne est unanime pour considérer que "les mots n'ont pas de sens, ils n'ont que des emplois", que "le sens des mots n’est autre que la somme de leurs emplois". Le mot n’aurait-il donc de sens que dans le discours ? L’élaboration d’une classification sémantique globale serait alors impossible, le mot n’ayant en ce cas aucune identité propre. Quid alors des mots alignés dans une liste, un index?